Conférence-débat : Intelligence artificielle et Big Data en prévention du suicide, utilisations actuelles et enjeux éthiques

This content is not available in the selected language.

Le suicide cause le décès de plus de 800 000 personnes par an à travers le monde (OMS, 2014). L’Organisation mondiale de la Santé a publié un rapport en 2014 qui fixe plusieurs objectifs : mieux cibler les populations vulnérables et faciliter leur accès aux lignes d’aide (OMS, 2014). Mais en dépit d’investissements de santé publique importants, des pays (comme les États-Unis) ne parviennent pas à faire baisser leurs taux de suicide ou les coûts associés (Braitwhaite et col., 2016). Dans cette perspective, chercheurs, acteurs privés et gouvernements veulent innover pour mieux prévenir le suicide. À cette fin, ils utilisent des techniques associées au Big Data et à l’Intelligence artificielle. Ce séminaire présentera plusieurs des utilisations qui en sont faites aujourd’hui : l’analyse linguistique, l’analyse acoustique, l’infodémiologie, le repérage dans les bases de données cliniques, l’utilisation des réseaux socionumériques et enfin l’utilisation de senseurs-capteurs. La présentation détaillera les promesses et les défis éthiques associés au fait de repérer automatiquement les individus suicidaires sur Internet.

 

Intervenant : Carl Maria Mörch, doctorant en psychologie communautaire à l’UQAM
Date : 6 avril 2018 de 12h30 à 13h45
Lieu : Pavillon Judith-Jasmin de l’UQAM, 405 rue Sainte-Catherine Est, local J-2650 (UQAM).

 

 

 

Organisation : LabCMO et ComSanté | Collaboration : Chaire Usages numériques et CIRST

 

Photo couverture : Pixabay

This content has been updated on 10 April 2018 at 16 h 04 min.

Comments

Comment