Jeunes et visionnement connecté : quelles mutations des cultures médiatiques?

Ce projet de recherche vise à comprendre comment le visionnement connecté transforme l’activité spectatorielle, à partir d’une enquête réalisée auprès de jeunes québécois âgés de 12 à 25 ans. De plus en plus de jeunes utilisent Internet à des fins de divertissement. Parmi ces activités, le visionnement de films, de séries TV, de web séries et de vidéos constitue une activité qui s’est largement développée. Dans ce contexte,  comment le visionnement en ligne transforme-t-il le rapport des jeunes aux contenus de divertissement ? La recherche a pour objectif de documenter les usages que font les adolescents (12-17 ans) et les jeunes adultes (18-25 ans) des contenus audiovisuels auxquels ils accèdent sur Internet et via les périphériques mobiles, afin de comprendre dans quelle mesure les dispositifs techniques caractéristiques du Web 2.0 font émerger de nouveaux usages des contenus audiovisuels, renouvèlent les contextes de réception, créent de nouvelles significations et contribuent à transformer les dynamiques relationnelles entourant la réception. Le projet est dirigé par Christine Thoër, professeure au Département de communication sociale et publique à l’UQAM (subvention CRSH Savoir (2014-2017). Florence Millerand, Serge Proulx et Joseph Lévy y participent à titre de cochercheurs, Pierre Barrette et Judith Gaudet à titre de collaborateurs et Nina Duque à titre d’assistante de recherche.

Contenu lié

Ce contenu a été mis à jour le 11 juin 2019 à 0 h 28 min.